Ecole: Le calendrier de la reprise

JM Blanquer se lance ……sans s’engager!

L’expresso du café pédagogique Flash spécial du 21 avril 2020

JM Blanquer a présenté le 21 avril aux députés de la Commission de l’éducation de l’Assemblée nationale le programme de réouverture des écoles et établissements à partir du 11 mai.

Tous les enseignants seront appelés à effectuer une pré rentrée le 11 mai à l’exception des personnels fragiles ou ayant un proche malade. Ceux là continueront à enseigner à distance durant les mois de mai et juin puisque cet enseignement perdurera.

La rentrée des élèves commencera durant la semaine du 11 mai par le premier degré en grande section de maternelle, CP et CM2. Elle s’effectuera par groupe de 15 élèves maximum à partir du 12 mai. Une semaine plus tard, le 18 mai s’effectuera la rentrée des collégiens et lycéens , 6èmes et 3èmes et première et terminales et les classes du professionnel industriel , toujours avec la limite de 15 élèves maximum par classe. Puis le 25 mai tous les autres élèves rentreront avec la même limite.

Les parents pourront ne pas envoyer leur enfant à l’école. Il devra dans ce cas suivre le téléenseignement. Dans l’esprit du ministre cela ne devrait concerner qu’un petit nombre d’enfants. Mais cela pourra durer en mai et juin. Sur ce point, JM Blanquer fait une nouvelle volte face. Il avait assuré le 15 avril que l’école serait obligatoire.

Le ministre s’est peu étendu sur la dimension pédagogique de la reprise. Il a évoqué la priorité donnée à rattraper les décrocheurs (4% des élèves selon lui) et à accueillir les élèves à besoins particuliers. Il mise sur la personnalisation. Et il renvoie à des outils qui sont ne préparation. Les enseignants vont recevoir des outils d’évaluation et des guides pédagogiques pour la réouverture.

Où seront les élèves ?

Que faire des autres élèves ? Le ministre évoque 4 situations. Chaque jeune devra être soit en classe, soit en téléenseignement, soit en étude soit dans des activités périscolaires. Pour elles le ministère invente un nouveau sigle appelé à devenir un label : les « 2S2C » réunissant du culturel et du sport. La mise au point de ces 2S2C dépendra des moyens des collectivités locales. Certaines sont déjà réticentes à la réouverture des écoles. Dans beaucoup de communes les activités périscolaires ont lieu dans les locaux scolaires qui sont occupés par les classes. Mais le ministre semble miser grandement sur elles pour permettre l’accueil de tous les élèves. Il mise aussi sur le local. C’est au niveau des circonscriptions et des établissements que sera définie l’application concrète des directives ministérielles. Par exemple chaque établissement devra évaluer si la réouverture de la cantine est possible ou pas.

[….]

JM Blanquer a été interrogé par des députés sur des points chauds. F Reiss (LR) lui demande s’il ne serait pas possible de prolonger les cours en juillet. « Il n’est pas souhaitable de mordre sur les vacances d’été », lui répond JM Blanquer.

[….]

Quelles garanties sanitaires ?

Tout au long de son intervention, le ministre a rappelé la sécurité sanitaire. « Il y aura un protocole sanitaire pour tous les établissements scolaires. Ce protocole sera indépassable. Si un établissement ne peut pas la respecter il ne sera pas réouvert », a-t-il répété plusieurs fois. il s’est attaché à rassurer l’opinion publique et les enseignants en martelant ce respect du « protocole sanitaire  » national.

Aura-t-il pour autant rassuré ? Ce protocole devrait être défini par le délégué interministériel à la gestion de la crise sanitaire, Jean Castex.

Et ce renvoi au protocole sanitaire évite à JM Blanquer de s’engager de façon précise. On ne sait toujours pas si les enseignants et les élèves auront des masques ni comment seront respectés les gestes barrières dans les classes et les couloirs. Seule la garantie de ne pas dépasser 15 élèves par classe est donnée. Mais on a vu, avec l’accueil des enfants de soignants, que cela n’empêchait absolument pas la propagation de l’épidémie. L’exemple de l’école de Panne n’est pas oublié.

Le ministre est ambigu aussi sur le droit de retrait. « Un professeur qui a une vulnérabilité de santé ne viendra pas » a-t-il déclaré. « Le droit de retrait n’est pas la question… Il ne doit pas y avoir un professeur qui se mette en danger en sortant du confinement ». Il semble bine que tous soient en réalité en danger….

Quelles bases scientifiques ?

Ce rappel des garanties sanitaires vise aussi à faire oublier la faiblesse des bases scientifiques de la réouverture. Interrogé sur ce point, le ministre se réfugie derrière une étude de l’académie des sciences allemande. Mais la situation allemande est bien différente de la notre avec une maitrise de l’épidémie beaucoup plus forte et un appareil hospitalier beaucoup plus développé. Par exemple, ce même 21 avril, l’Institut Pasteur de Paris publie une étude qui déconseille vivement le déconfinement le 11 mai. JM Blanquer argumente d’ailleurs sur les risques qu’il y a à maintenir le confinement.  » Il n’y a pas que le covid-19 qui fait des morts. Il faut avoir une vision large ».

Sur cet aspect sanitaire, JM BLanquer renvoie les responsabilités au niveau local. Les chefs d’établissement devront dire si leur établissement respecte le protocole sanitaire. Si ce n’est pas le cas l’établissement sera fermé , promet le ministre.

A quelques jours de la réouverture, JM Blanquer en a fixé le tempo. Mais il faudra encore attendre plus d’une semaine pour savoir quelles garanties réelles sont données sur le plan sanitaire. Quant  à connaitre les bases scientifiques de la réouverture, il semble bien qu’il faille en faire son deuil. Le gouvernement n’assume pas sa décision sur ce point tout comme il n’assume pas la justification économique.

François Jarraud

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s