Jour 16

Sans bruit

Sans bruit,

Un jour elle a dû refermer

La porte de l’usine, accablée !

Harcèlements et mots violents

Descente aux enfers, lentement.

Sans bruit,

Au nid s’est réfugiée,

Si lasse, si fatiguée.

Confinée hors du temps,

A pleuré si souvent….

Sans bruit,

Le temps, lui, a fait son effet.

Ses yeux se sont désembués

Son sourire, comme au printemps,

A éclos doucement.

Sans bruit,

Aujourd’hui elle est engagée,

Au prix de mille dangers.

C’est aux côtés des soignants

Qu’elle choisit d’offrir son temps

Sans bruit,

Sur la pointe des pieds,

Lentement, s’est relevée….

Elle rayonne  maintenant

D’un sourire bleu océan !

Le chien

Jamais caméléon,

Il est ce compagnon

Ce gardien bienveillant

Ami de chaque instant.

De sa seule présence

Il comprend vos absences,

Connaît tous mes secrets

Mes joies et mes regrets.

Nous parcourons souvent

Les plages de l’océan

En humant les embruns,

Nous sentant plus sereins.

Au gré de la campagne,

Toujours il m’accompagne

Pour de longues randonnées;

Marcher, se ressourcer….

Il était enfermé,

Dans un chenil dormait.

Pour lui la liberté

Et pour moi désormais

Un ami silencieux

Mais tellement précieux !

2 commentaires

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s