Des citrons sur la terrasse !


Depuis quelques années, un citronnier a pris place sur la terrasse (cadeau de nos enfants à leur papa grand adepte de cet agrume !) Les gelées passées, je viens de le libérer de son voile d’hivernage et une nouvelle fois, les premiers citrons nous honorent de leur présence !

Quelle belle surprise de Dame Nature ……

Si vous aussi souhaitez cultiver puis récolter vos propres citrons, voici quelques pistes à suivre :

Le citronnier étant  sensible aux basses températures (-3° à – 5°C pas au-delà). Hors climat méditerranéen, sa culture passe donc souvent par la culture en pot .

Dans ce cas, il convient de choisir un pot suffisamment grand (au minimum 60 cm de diamètre et de profondeur). Privilégier un pot en terre permettra une meilleure respiration de ses racines.

Un bon drainage est indispensable car il n’aime pas avoir les pieds dans l‘eau même si des arrosages réguliers sont indispensables (je vous en parle plus loin…)

C’est  dans le pot et la terre que vous allez lui apporter qu’il va puiser ses réserves et sa nourriture, il importe de donc de satisfaire ses besoins : Nous l’avons planté dans un mélange terreau spécial agrumes + terreau de plantation. Chaque printemps nous faisons un apport complémentaire de terreau pour agrumes.

Un  rempotage est nécessaire tous les 3 ans environ, idéalement au printemps.

Bien sûr ce frileux aime les situations ensoleillées et supporte d’être mis à l’abri du gel en hiver . Chez nous il n’a guère apprécié d’être rentré (les cochenilles l’ont envahi) . Il se porte beaucoup mieux depuis que nous le protégeons d’un voile d’hivernage , sous abri et toujours en situation ensoleillée .

Toutefois, même par temps froid, le citronnier se doit d’être arrosé . Quelle que soit la saison, dès que la terre est sèche, un arrosage est indispensable !

Enfin cet agrume est sensible à certaines maladies :

Comme pour le citronnier en pleine terre, le citronnier en pot est sujet aux attaques de certains parasites tels les cochenilles (un amas blanchâtre envahit le feuillage), les pucerons(les feuilles s’enroulent puis tombent) mais aussi à la moniliose (champignon qui fait pourrir les citrons sur le citronnier)

Les fleurs (donc les fruits) ne sont portées que par les pousses de l’année et aucune taille n’est vraiment nécessaire sauf pour le maintenir compact et élégant

Rien de bien compliqué donc, pour profiter du plaisir de cueillir vos citrons…. J’espère vous avoir convaincu … A vous de jouer et tenter  de le cultiver sur votre terrasse !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s