Tailler les rosiers !


Quelques rayons de soleil, jour de lune descendante, allez hop, on prend nos sécateurs et on taille les rosiers….

Oui mais voilà….. autant de types de rosiers, autant de types de taille ! Alors pour essayer de nous y retrouver  je vous propose quelques conseils tirés de mes différentes lectures…..

Mais avant tout :

Lorsque vous taillez vos rosiers, veillez à utiliser des outils propres et désinfectés afin d’éviter la propagation de maladies ainsi qu’une bonne paire de gants et des lunettes pour vous protéger !

Effectuer une coupe nette, ni trop près ni trop loin d’un bourgeon, et toujours en biais avec la pente à l’opposé de l’œil, pour éviter trop de ruissellement d’eau de pluie.

La taille dépend de la vigueur de l’arbuste : moins il est vigoureux, plus il aura besoin d’être taillé.

Les rosiers  grimpants

la taille des rosiers grimpants vise avant tout à contrôler leur  développement. Si vos rosiers grimpants sont remontants (fleurissent plusieurs fois dans l’année) se sont les premiers à tailler car ce sont les plus précoces à entrer en végétation. Les rosiers grimpants non-remontants subiront, quant à eux, leur taille après la floraison.

Couper les branches charpentières mortes ainsi que les brindilles situées au pied du rosier,

Supprimer ensuite les branches les plus vieilles, et ne garder que les branches les plus vigoureuses. 

Eliminer  toutes les branches à la base du pied et qui poussent à l’horizontal.

Tailler ensuite les branches latérales à deux  ou trois yeux.

Les rosiers buissons

Plus la coupe est courte, plus le rosier repartira vigoureusement !

Couper les brindilles et les branches mortes ainsi que les tiges les plus anciennes.

Pour les plus jeunes,couper tous les rameaux au-dessus du 2e ou du 3e oeil à partir de la base de la branche souche

Pour les rosiers les plus vigoureux, couper au-dessus du 4e ou du 5e œil.

Garder à l’esprit l’équilibre esthétique de votre rosier !

Les rosiers « classiques »

Retirer le bois mort.

Conserver entre 3 et 5 branches. 

Tailler les branches qui poussent vers l’intérieur.

Rabattre ensuite les rameaux au-dessus du troisième oeil. 

Les rosiers tiges

Retirer les églantiers qui ont poussé à la racine du tronc.

Retirer les branches mortes.

Couper les brindilles à l’intérieur du rosier.

Couper les branches gênantes pour éviter qu’elles ne se croisent.

Choisir une branche extérieure et tailler en biseau à 2 ou 3 yeux

Alors, pour de belles floraisons tout l’été, à vos sécateurs !!!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s