Produire ses graines de cucurbitacées.

IMG_7097

Depuis plusieurs années, je prélève les graines des courges ou courgettes du jardin pour produire mes plants l’année suivante !

Oui mais voilà, je n’obtiens jamais le même fruit que celui du plant d’origine (quand mes plants ne sont pas improductifs….)  sans comprendre pourquoi.

Un petit passage par l’atelier grainothèque (merci Alban pour l’apport de ta science ) et c’est décidé  je me lance, cette année je vais réussir à produire des graines de cucurbitacées qui seront fiables et les partagerai dans l’atelier .

Comprendre :

La plupart des cucurbitacées de nos jardins sont des plantes « monoïques » portant sur le même plant des fleurs mâles et femelles à des endroits différents. Pour que le fruit se forme et grandisse, la fleur femelle doit être fécondée par le pollen de la fleur mâle de la même variété ou d’une variété proche.

Mais au jardin les insectes pollinisateurs sont nombreux, et ils se régalent du nectar des fleurs de nos cucurbitacées, ne se préoccupant guère des variétés. On obtient dès lors une pollinisation croisée qui produira des fruits hybrides !

Pour récolter les graines de la plupart de nos cucurbitacées, il est donc  indispensable de recourir à la pollinisation manuelle.

Agir :

Sur le plant de courges ou courgettes, repérer le soir une fleur mâle et une fleur femelle prêtes à éclore mais non ouvertes .

(Les fleurs femelles sont porteuses du fruit au contraire des fleurs mâles.)

Se munir de deux pinces à linge et pincer  délicatement l’extrémité des fleurs.

IMG_7095

Le matin, libérer les fleurs  de leurs  ligatures .

Effectuer la pollinisation en badigeonnant le pollen des fleurs mâles sur chaque partie du stigmate de la fleur femelle.

IMG_7096

Refermer la fleur femelle .

Repérer ensuite les courges ou courgettes  ainsi fécondées. Elles se cultiveront  comme les autres courges.

IMG_7097

 

Il suffit de laisser mûrir les fruits complètement avant de les récolter.

A ce stade:

Couper les courges en deux et extraire les graines à la main en essayant de les détacher de la pulpe.

Les passer sous l’eau pour les nettoyer .

Les étaler sur un torchon pour les sécher.

Quelques jours plus tard , lorsque les graines sont bien sèches, les stocker dans un endroit sec ( perso je les mets dans une enveloppe dans une boîte en fer.)

Rendez-vous dans un an pour découvrir les futurs plants issus de notre pollinisation manuelle!!!

 

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s