Démarrer son potager « facile et productif » il est encore temps !!

culture sous bâche 4

Petit clin d’œil à Marie Jo….

Cette proposition était le thème du dernier atelier de la grainothèque !

Pour moi une belle  façon d’envisager le jardin avec moins de temps passé à désherber, moins d’arrosage et un peu moins de temps de présence !

Cette proposition vous tente …alors voici étape par étape comment transformer votre prairie (ou pelouse) en un potager productif !

  1. Choisir pour son potager des légumes que l’on a envie de produire et de manger!
  2. Se débarrasser des mauvaises herbes!

Dans une prairie, on trouve 3 types de plantes : les annuelles, les pérennes et les durables !

Pour s’en débarrasser, on peut faire le choix de labourer (ce que j’ai demandé de pratiquer à mon doudou depuis des années mais que nous avons abandonné aujourd’hui), d’utiliser de l’herbicide (mais on connaît tous aujourd’hui les effets nocifs de ce type de traitement pour notre Dame Planète ) ou priver de lumière tous les végétaux du futur potager !

Voici donc le pas à pas si vous me suivez sur ce dernier choix …..

1.Tondre la partie que l’on veut dédier à son jardin.

2.Bâcher cette parcelle (de manière à priver de lumière toutes les plantes y compris les pérennes)

 

3.Planter : Faire un trou dans votre bâche à l’emplacement de chaque plant

Bien évidemment, la première année, vous ne pourrez planter que quelques cultures qui demandent un certain espacement entre les plants, comme les tomates, aubergines, poivrons, concombres et cucurbitacées, car les semis (tels radis, carottes …etc) demanderaient  trop de trous dans la bâche et donc laisseraient passer la lumière !

culture sous bâche 1

  1. Arroser :au pied de chaque plant

 

Et ensuite….
Laisser le terrain bâché à l’automne et durant l’hiver  suivants afin de détruire toutes les « mauvaises herbes ». Il faut compter 2 années sous bâche pour éliminer les plus pérennes !

Au printemps suivant, débâcher une partie de votre jardin pour diversifier vos cultures.

A partir de ce moment-là, les semis sont possibles dans la partie débâchée, vous poursuivrez la mise en place des plants dans la partie toujours bâchée.

Mais attention: votre sol a besoin de fertilité, alors il est indispensable de recréer un éco système là où la bâche a agi. Dès le début du printemps n’hésitez pas à le couvrir d’une belle couche de fin copeaux de bois(ou sciure), feuilles sèches, paille, herbes de tontes . Vous l’enrichirez ainsi en carbone et  en azote. (Environ 2cm de déchets durs pour 6 à 8 cm de déchets humides)

cuture sous bâche 2

L’année suivante  votre potager est totalement opérationnel, plus de mauvaises herbes ( ça fait rêver non ???) Mais ne laissez jamais votre sol à nu . Recouvrez le en permanence de paillis de tontes (ou autre) ce qui le nourrira et limitera l’évapotranspiration donc les arrosages !

culture sous bâche 7

***Dernier petit conseil, un arrosage copieux une fois par semaine est préférable à de petits arrosages quotidiens (qui sont absorbés comme une éponge par le paillis et ne descendent pas jusqu’aux racines de vos plantations)  .

***Et puis bien évidemment, n’oubliez pas de temps en temps un apport de purin d’orties !!

3 réflexions au sujet de « Démarrer son potager « facile et productif » il est encore temps !! »

  1. J’essayerai à partir de l’année prochaine. Avec 2 enfants dont un en bas âge si je peux me passer de désherber alors on y va!!!! Merci pour l’astuce 😉

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s